Description

Consulté dès l’étude du projet, Batitec a proposé une solution et une mise en œuvre performantes qui permettraient au client de  maîtriser son budget en respectant les lignes esthétiques et les contraintes techniques du bâtiment. Une solution qui s’est dégagée grâce à l’expérience acquise par nos équipes et aux études réalisées, en interne, avec le soutien de l’atelier de construction métallique. Dans ce type de démarche, souvent privilégiée chez Batitec, l’entrepreneur devient le partenaire du maître d’ouvrage et de l’architecte. Ils définissent ensemble une mise en œuvre conforme à l’intérêt de chacun.
 
Ici, le cahier des charges et les services de l’urbanisme de la Ville de Liège imposaient un bardage en polycarbonate transparent, acoustique et isolant. Un matériau très élégant mais dont le coût élevé risquait de voir le projet rangé dans les cartons, tant l’investissement nécessaire répondait mal aux contraintes de rentabilité.
 
Batitec a alors proposé une variante qui a pu répondre aux attentes de chacun : construire un bâtiment classique recouvert d’un bardage en panneaux sandwich métalliques sur lequel viendrait se greffer une seconde enveloppe en bardage de même apparence que le bardage en polycarbonate choisi initialement.
 
L’aspect esthétique était ainsi conforme aux lignes définies par le projet. Les propriétés thermiques et acoustiques étant assurées par la première enveloppe et le bardage métallique. Ce bardage métallique offrait aussi une meilleure résistance aux chocs et dégradations éventuelles que le matériau polycarbonate, plus fragile.
 
Les 2 nouveaux terrains de padel, sont construits sur pilotis en surplomb des places de parking existantes. L’avantage de cette construction sur pilotis est de garder le même nombre  de place de parking qu’avant l’agrandissement des installations.
 
Poutres, colonnes et hourdis ont été fournis par la société Larco (Eupen) et mis en place par les équipes Batitec. La charpente métallique  de 35 tonnes a été réalisée en interne par l’atelier de construction métallique B2C.
Le bardage en polycarbonate est de type « ARCO + », fourni par la société VINCK.
 
L’accès aux terrains de padel se fait par le complexe sportif existant via un escalier et une passerelle, construits eux aussi par l’atelier B2C et mis en place par les équipes Batitec.
 
Le Squash 22 restant ouvert pendant toute la durée du chantier, les équipes devaient travailler sans gêner les sportifs et des clients du restaurant. Il fallait aussi rendre le parking accessible le plus vite possible. Le respect du planning, des délais, des procédures qualité et sécurité était  prioritaire.
Une difficulté technique résidant dans la structure du sous-sol. Le quartier est un ancien site industriel dont le sol a été remblayé et n’est pas suffisamment porteur. Il a été nécessaire de prévoir des faux-puits et de les remplir de sable stabilisé pour renforcer les structures.
Enfin, avec la proximité de la Meuse, il a fallu préparer le chantier de manière à gérer l’arrivée d’eau dans les fondations.
 
Une particularité : les équipements de padel (grillages, vitrage,…) ont été mis en place, amenés à l’aide d’une grue et installés dans les locaux avant la pose de la toiture. Deux larges baies vitrées ont quand même été prévues pour permettre, plus tard, le remplacement éventuel des vitres.
 
Ce projet est une référence importante et valorisante pour les équipes Batitec, un chantier mené au bénéfice de tous dans lequel nos équipes se sont particulièrement investies. 

SQUASH 22- Liège